marcel_gendre_portraitMARCEL GENDRE

(1909 - 1997) Marcel Gendre est né en Bretagne en 1909, à l’embouchure de la Vilaine. Lorsque la famille s’installe à Nantes, il commence à travailler à l’âge de 13 ans comme commis dans un magasin de tissus. A Paris en 1926, il étudie aux Beaux-Arts et gagne sa vie en travaillant dans plusieurs sociétés : dessins d’ameublement, manutentionnaire, bureau de dessin industriel, vendeur dans un grand magasin.

 

En 1936-37, il passe 6 mois à Rome grâce à une bourse de l’Institut de France, puis il séjourne plusieurs mois en Algérie dont il ramène des images éblouis- santes. Il participe au Salon des Indépendants à plusieurs reprises. De cette époque, il ne reste rien. Tout son travail a brûlé à la Libération de Paris lorsque la maison fut bombardée.

 

En 1940, il s’installe au Puy où il a été démobilisé. Il commence à exposer au Puy, Clermont-Ferrand, Alès, St-Etienne, Montpellier puis Paris où il a été présent pratiquement tous les ans de 1951 à 1991. En 1948, il s’installe à La Fouillouse où il a vécu jusqu’à sa mort.

 

Il a produit plusieurs milliers d’aquarelles de Bretagne, Paris, Venise, Ibiza, la Toscane, Amsterdam, une collection inégalable sur le Puy et les somptueux plateaux de la Haute-Loire, la Provence au pied du Ventoux et la plaine du Forez où il travaillait avec ses élèves.

 

Il était fasciné par la technique des maîtres orientaux qui apprenaient le geste parfait pendant vingt ans avant de déposer leur chef d’œuvre sur le papier de riz.

plaine du forez